TEXTE DU 22 mars 2020

La Prière et l’épreuve

Francisco Candido Xavier « Religion des Esprits« 

Réunion publique du 11/05/1959

Question n ° 663

 

La prière n’empêche pas immédiatement que les épreuves surgissent, mais elle rénove l’esprit afin que nous arrivions à les sublimer ou à les effacer.

Remarque le chemin que la brume enveloppe quand la nuit sombre t’éloigne du soleil.

Tu verras dans le ciel que de grands nuages te volent la vision du tapis d’étoiles, alors que sur terre, les épines et les pré­cipices menacent tes pas.

En vain, tu consulteras ta boussole recouverte par la pro­fondeur des ténèbres.

Si tu avances, tu te jetteras peut-être dans la boue d’exca­vations grandes ouvertes ; si tu t’arrêtes, tu subiras probablement l’attaque de traîtres animaux…

Mais si tu fais un peu de lumière, tout sera modifié.

La tourbière ne perdra pas son apparence de marais et la pierre restera un défi qui t’alertera en chemin, mais comme tu pourras voir, transformé et prêt à aller de l’avant, tu réussiras à vaincre les pièges de l’ombre et l’exiguïté de la marche.

Il se produit la même chose avec la prière dans le domaine de l’expérience.

Quand la douleur assombrit les horizons de ton âme, quand elle t’enlève ta sérénité et ta joie, que tout semble entouré d’une obscurité enveloppante et que la défaite paraît irrémédiable t’in­duisant au découragement et te poussant au désespoir, allume la flamme délicate de la prière dans ton cœur, et des fils impondé­rables de confiance relieront ton être à la Providence divine.

Extérieurement, la souffrance ne perdra pas son air sombre. La mort sera, encore et toujours, le voile de la dou­loureuse séparation. L’épreuve restera un test inquiétant, tout comme le prix de l’expiation sera cette lutte difficile et inévi­table, mais dans tes forces les plus profondes, tu seras complè­tement refait. Ta vision spirituelle sera illuminée de l’intérieur pour que tu comprennes au-delà de tes douleurs la sagesse du plan qui est celui de la vie qui t’élève des labyrinthes du monde à la bénédiction de l’amour de Dieu.

Print Friendly, PDF & Email
X