TEXTE DU 9 Avril 2020

Le Code Pénal de la vie future

Analyse et synthèse tirés du livre « Le Ciel et l’Enfer« , Allan Kardec

SUITE du 7 avril 2020

(voir notes d’introduction et avertissement dans la réunion du 7 avril)

12- Toute faute reçoit sa punition, et toute bonne action sa récompense.

13- L’Esprit est directement responsable de la durée de ses peines. Cette durée dépend du temps qu’il mettra a s’améliorer et à aller vers le bien ou a expier sa faute. Il n’y a donc aucune durée forfaitaire pour les peines.

14- Puisque la durée des peines est liée au temps nécessaire à l’amélioration, celui qui ne s’améliorerait pas souffrirait indéfiniment (voir également le point 19 où l’on explique que même le plus endurci fini par progresser) .

15- Une caractéristique de l’infériorité d’un Esprit est de ne jamais entrevoir le terme de ses souffrances et de penser qu’elles sont donc éternelles.

16- Le repentir d’une faute n’est pas suffisant pour l’effacer. Il doit être suivi de l’expiation et de la réparation qui forment donc les trois conditions nécessaires de l’effacement complet de la faute et de ses conséquences.

17a- Le repentir est toujours possible en tout lieu et à tout moment. Plus il tardera, plus la souffrance durera. Le repentir adoucira l’expiation et la rendre plus facile.

17b- L’expiation est constituée de souffrances physiques et morales consécutives à des fautes commises, qui se produiront dans la vie présente ou bien dans la vie spirituelle ou encore dans les vies suivantes.

17c- La réparation consiste à faire le bien à celui à qui on a fait le mal. La Sagesse Divine nous mettra toujours en rapport dans les vies ultérieures avec ceux avec qui nous avons des réparations en cours.

18- Les Esprits ne peuvent s’incarner que dans des mondes qui correspondent à leur niveau d’évolution, et ce, tout au long de leur progrès. Ainsi, les Esprits imparfaits ne peuvent accéder à des mondes plus évolués mais uniquement dans un milieu où ils peuvent expier et progresser sans troubler l’harmonie de ceux qui sont plus avancés.

19- Tous les Esprits sans exception ont la capacité de s’améliorer et progresser mais ils disposent du libre arbitre et peuvent s’obstiner très longtemps dans le mal. Cependant, ils finissent toujours par fléchir devant la souffrance et finissent à coup sûr par se repentir.

20- DIEU n’abandonne jamais aucun Esprit et pourvoit toujours a donner les moyens à celui-ci de progresser tout en respectant son libre arbitre. L’Esprit n’est pas contraint au progrès mais agit uniquement par sa volonté.

21- Les Esprits sont responsables de leurs propres fautes et jamais de celles d’autrui sauf s’il en porte une responsabilité indirecte en les ayant provoquées ou en ne les ayant pas empêchées alors qu’il en avait la possibilité.

22- Bien que la nature des épreuves puisse varier à l’infini, on en retrouve certaines qui sont caractéristiques en fonction de l’infériorité de l’Esprit.

(A suivre)

Enregistrement de la réunion du 09/04/2020

Vous pouvez visionner la totalité de la réunion virtuelle avec la video ci-dessous.

 

Print Friendly, PDF & Email
X